Néo Culture // Agriculture(s) Urbaines

Pose ton bac d'abord

On rêve d'une ville capable de s'alimenter toute seule comme une grande. Toutes les cultures nous intéressent et celle des pomme de terre aussi.

On rêve d'un futur ou nous serons maçon-jardinier, secrétaire-jardinier, médecin-jardinier...

Parce que savoir produire sa nourriture, c'est source de justice et de liberté. Sortir d'une dépendance, celle qui maintient la vie.  Même si on rêve de débitumer la ville pour y planter des haricots, on va commencer par le début. Apprendre à cultiver en ville, avec ses mains, dans la terre, sur l'eau, grâce à nos déchets, notre énergie et une foufourche avant de le faire sur Mars.

Potager

Culture en bac autonome

Avec l'implication du Service Environnement et Espace Vert de la ville de Nantes, l'association Néonode disposera de plusieurs bacs potagers sur le Quai de Malakoff. Des bacs autonomes qui boivent tous seuls dans l'Erdre tout en filtrant l'eau qu'ils absorbent. 

Vous êtes invités à mettre les mains dans la terre et à apprendre à faire pousser des trucs qui se mangent. On vous parie que vous allez regarder les tomates de supermarché avec beaucoup plus de compassion et de tristitude. Et que dès que vous croiserez un copain vous lui parlerez de votre dernière bouture.

Pépinière

Apprendre à faire ses semis, parce qu'avec un fruit ou un légume, à part en manger 5 par jour, on peut potentiellement produire des centaines de kilos. Quand on comprend ça, plus jamais on ne jette des graines de melons. On les regarde avec bienveillance, on les fait sécher, on leur chante des berceuses, on les conserve jusqu'à l'année prochaine et on les replante pour les regarder pousser avec une larme émue, et entrer dans un cercle vertueux de compréhension du cycle végétal et de respect du vivant. Et on mange du melon jusqu'à la nuit des temps (ou d'autres trucs qui poussent dans la terre, ça marche pareil)

Pépinière